Rénovation énergétique : un choix à éclairer par des indicateurs pertinents

Le choix des investissements énergétiques d’une copropriété s’évalue dans la durée. En effet, la rénovation d’une chaufferie a un impact sur les charges des copropriétaires pour de nombreuses années.

Il est essentiel de comparer les solutions énergétiques sur une base multicritère en s’appuyant sur les bons indicateurs :
•    Adopter une approche en coût global : les différentes solutions énergétiques doivent être comparée en ne focalisant pas uniquement sur le coût de la première année, mais en pensant « coût global » (investissement, rentabilité, baisse des charges sur les années suivantes…) ;
•    Intégrer le réflexe « environnement » : l’énergie et la solution technique retenues auront un impact plus ou moins important sur l’environnement, ce qui peut, à terme, se traduire par une différence sur la valeur patrimoniale des biens de la copropriété.

Dans un contexte d’incertitude forte sur l’évolution des prix de l’énergie, il est donc crucial de pouvoir analyser l’impact des choix énergétiques à moyen et long terme.

Afin de définir des évolutions de prix de l’énergie sur la base d’hypothèses structurantes, l’association ICO, réunissant bureaux d’études, installateurs et industriels, a construit l’outil de simulation Enerprix. Plutôt que de donner des valeurs absolues du prix des énergies à terme, Enerprix permet de bâtir des scénarii d’évolution relative du prix des énergies sur les dix prochaines années à partir de données générales (prix du baril de Brent, prix de la tonne de CO2) et de données spécifiques à chaque projet (consommations, abonnement énergétique, profil de consommation).

Gaz naturel : le choix gagnant

Le prix du gaz naturel a connu une tendance globalement baissière depuis 2013. Ainsi, le gaz naturel est aujourd’hui l’une des énergies les plus compétitives pour les consommateurs. Concernant l’évolution du prix du gaz, un atout est à prendre en compte : sa stabilité dans le temps, assurée par différents facteurs.

1/ Le gaz naturel bénéficie d’une grande sécurité d’approvisionnement. Ce dernier est régi selon des règles assurant sa diversité et sa sécurité :
•    Les approvisionnements de la France en gaz naturel sont répartis parmi plusieurs pays fournisseurs, avec des contrats à moyen et long terme pour une disponibilité dans la durée.
•    Le transport est extrêmement sécurisé et optimisé.
•    Des réservoirs souterrains en France permettent de stocker le gaz afin d’ajuster les volumes injectés dans le réseau en fonction des variations de la demande

2/ Le gaz naturel profite de réserves abondantes et a de beaux jours devant lui !

Les réserves de gaz pourraient en effet croître dans les années à venir et le développement des gaz renouvelables en font une ressource énergétique à très fort potentiel. La part des gaz verts est appelée à se développer d’année en année, la France s’est même donné dans la loi sur la transition énergétique un objectif de développement du gaz renouvelable avec une étape à 10% de gaz vert dans le réseau en 2030.

3/ Enfin, l’évolution du prix du gaz est de plus en plus décorrélé du cours du pétrole, ce qui en fait une énergie au tarif de moins en moins dépendant de l’or noir.

Fin des tarifs réglementés de gaz naturel : une opportunité pour les copropriétés

Les copropriétés dont la consommation est supérieure à 150 MWh sont concernées par la fin des tarifs réglementés de gaz naturel depuis le 1er janvier 2016. Cette évolution a donné aux copropriétés l’opportunité de se poser la question de leur fournisseur d’énergie, avec des économies à la clé sur la facture énergétique.
En effet, depuis l’ouverture des marchés à la concurrence, en 2007, les offres proposées par l’ensemble des fournisseurs de gaz naturel se sont multipliées. Pour vous informer et faire votre choix, les pouvoirs publics vous permettent de comparer ces offres sur le site Energie-info.