Plus de bus propres et économiques dans l’agglomération nantaise

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Engagée dans une démarche de conversion de sa flotte de bus depuis 1997, l’agglomération nantaise compte aujourd’hui près de 300 bus au GNV (Gaz Naturel Véhicule) dans son parc sur un total de 380 bus.  Les stations sont toutes pourvues de 3 compresseurs de 550 Nm3/h permettant d’assurer un remplissage «lent» de l’ensemble de la flotte durant la nuit, mais également des remplissages rapides ponctuels en journée si besoin.

Une solution technique

30 bus GNV en 2000/ 300 bus GNV en 2016 

La conversion diesel/gaz naturel s’est faite progressivement.

  

M.Bis, Directeur Technique et Maîtrise d’Ouvrage de la SEMITAN, se réjouit de «ce choix, de plus de quinze ans, qui fonctionne bien. Economiquement, c’est pertinent et c’est une filière propre et avec de l’avenir !».

La collectivité prévoit qu’un tiers de la flotte des bus sera renouvelé entre 2015 et 2025. A terme, il n’y aura plus de bus diesel dans le parc d’autobus géré par la SEMITAN.


La station alimentant le centre d’exploitation bus de Saint-Herblain est exploitée par un ensemblier, GNVert, et ouverte au public. Les compresseurs, à disposition la journée car les bus assurent le transport des usagers, peuvent alors être mis à profit pour d’autres véhicules via une borne de distribution publique accolée au centre d’exploitation.

Une conversion diesel/gaz naturel évidente

Le gaz naturel véhicule est un carburant simple composé majoritairement de méthane (CH4). Il s’agit du même gaz que celui que nous utilisons pour le chauffage ou la cuisson. Ses propriétés permettent de limiter la pollution atmosphérique car sa combustion émet très peu de particules fines et d’oxyde d’azote. 

Il améliore aussi la qualité de vie: aucune odeur, pas de fumée et jusqu’à 2 fois moins de bruit que les moteurs diesel.

Des économies réelles et de véritables atouts écologiques 


• Plus de file d’attente à la pompe

• Des économies sur le prix du carburant

• Une durée de vie des bus prolongée à 20 ans

• Jusqu’à -70 % sur les émissions de NOx et des particules*


* Résultats inférieurs aux seuils de mesures et réalisés à partir de tests sur deux poids lourds euro 6 en conditions réelles.





La Société d’Economie Mixte des Transports en commun de l’Agglomération  Nantaise (SEMITAN) exploite en grande partie le réseau de transport en commun de l’agglomération nantaise sous le nom commercial «TAN», en DSP pour le compte de Nantes Métropole.

La TAN emploie 1 879 salariés qui exercent sur une agglomération de 24 communes, au service de près de 600 000 habitants.


Maître d’ouvrage :  SEMITAN 


Contact GRDF: 

Julia Udron

0228204417/ 0681890218

julia.udron@grdf.fr