Le GNV s’installe durablement à Bagneux

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Très engagée dans la promotion des énergies propres, la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique, la Ville de Bagneux, située à 4 km de Paris et membre de l’Etablissement Public Territorial Vallée Sud Grand Paris (395 000 habitants), a acquis progressivement, entre 2006 et 2013, une flotte de 27 véhicules roulant au GNV. Le remplissage des véhicules s’effectue grâce à une station d’avitaillement rapide privative. Le plein de gaz se fait en 3 à 5 minutes.

La solution technique - Un choix respectueux de l'environnement

La flotte municipale est aujourd’hui constituée de 25 VU et 2 VL GNV : 9 véhicules Citroën, 9 Fiat et 9 Volkswagen.


Afin d’optimiser le temps de charge pour ce type de motorisation, un audit  a été réalisé en 2013 avec pour objectif d’augmenter la capacité de la borne GNV. 


A l’heure actuelle, une station GNV d’une capacité plus importante a été installée et permet de recharger les véhicules en 3 minutes en moyenne.

Les bénéfices environnementaux du GNV sont nombreux. Parmi eux, la réduction  des émissions de gaz à effet de serre et la réduction des polluants locaux participent à l’amélioration de la santé publique et du cadre de vie. 

Le GNV contribue ainsi au respect des engagements de Bagneux en matière d’émissions polluantes.

    

On note une diminution de 95 % d’émissions de particules fines et de 50 % d’émissions d’oxyde d’azote (NOx).

Un choix évident

Témoignage de Yasmine Boudjenah, Première maire-adjointe à l’Aménagement et développement durable, transition énergétique et finances.


«Avec le GNV, nous avons cherché une énergie capable de mieux répondre à nos attentes en matière de respect de la qualité de vie des habitants  de Bagneux, de préservation de leur environnement et d’économies sur le budget municipal. Dans ces trois domaines, le GNV a répondu à nos attentes.»

L’investissement consenti s’élève à environ 150 000 €, avec une rentabilité intéressante grâce au moindre coût de l’énergie gaz. En effet, la substitution des véhicules traditionnels par le GNV a permis d’économiser 3 000 litres de gasoil et 6 000 litres de SP98 entre 2014 et 2015.


Au-delà des avantage financiers et environnementaux (cf. encadré) de cette conversion, la collectivité y trouve un vecteur de communication sur sa politique de développement durable.


Contact GRDF : 

Jean-Charles Collin 

06 74 94 40 19

Jean-charles.collin@grdf.fr