L'économie circulaire, qu'est-ce que c'est ?

Dans les écosystèmes naturels, rien ne se perd, tout se transforme ! En effet, les déchets des uns peuvent constituer la nourriture des autres. Et si ce modèle pouvait s'appliquer aux modes de production et de consommation énergétiques humains ? C'est le pari de l'économie circulaire, qui fait en sorte que les produits d'aujourd'hui deviennent les ressources de demain. Décryptage.

poignée de main

Passer d'un système linéaire à une économie circulaire…

Fini le modèle linéaire qui consiste à produire, consommer et jeter ! Face à la raréfaction des ressources non renouvelables et à la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la transition énergétique vers une économie circulaire s'impose comme une évidence. Au-delà d'un renforcement du recyclage, l'économie circulaire consiste à réfléchir à une utilisation optimale des ressources locales des territoires, et à aller, le plus possible, vers des sources d'énergies renouvelables. Résultat ? Un impact environnemental réduit, des emplois créés sur le territoire et une croissance économique qui ne rime plus avec un épuisement des ressources naturelles !

… En développant de nouveaux modes de production et de consommation plus durables

Pour évoluer vers un modèle économique circulaire, l'accent doit être mis sur de nouvelles façons de concevoir, de produire et de consommer. Qu'il s'agisse de prolonger la durée de vie des produits, d'utiliser les biens (location, partage, etc.) plutôt que de les posséder, ou encore de réutiliser et de recycler les composants, l'objectif reste le même : moins gaspiller les ressources naturelles pour aller vers un modèle de régénération. Concrètement, en matière d'énergie, cela peut se traduire par :

  • un développement renforcé des énergies renouvelables ;
  • la transformation des déchets de l'industrie agro-alimentaires ou des boues de stations d'épuration en gaz vert (biométhane), qui sera ensuite injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel ;
  • la mise en place de solutions énergétiques durables intégrant une analyse du cycle de vie, ainsi que les problématiques d'éco-conception et de recyclage.

Parce que c'est aujourd'hui que se construit demain, des projets circulaires sont déjà à l'œuvre chez GRDF à travers, notamment, le développement de la filière biométhane ou le déploiement du compteur Gazpar.

Et l'éco-conception dans tout ça ?
Souvent confondue avec l'économie circulaire, l'éco-conception consiste à évaluer les impacts environnementaux d'un produit, tout au long de son cycle de vie : de l'extraction des matières premières à sa fin de vie, en passant par les phases de production, de distribution et de consommation. Et ce, dans le but de les réduire. Elle représente donc une démarche d'arbitrage complémentaire à celle de l'économie circulaire pour consommer moins, et mieux !


À lire aussi