Les territoires au cœur de l’économie circulaire

Par essence, l'économie circulaire est territorialisée. D'abord parce qu'elle consiste à valoriser les ressources locales de vos territoires. Ensuite, parce qu'elle doit résulter d'une coopération entre l'ensemble des acteurs locaux (élus, entreprises, citoyens, distributeurs d'énergie…) pour dégager des bénéfices qui profiteront aux collectivités et à leurs habitants. Mais quels sont ces bénéfices justement ? Nous faisons le point !

économie circulaire

Un pas de plus vers une transition énergétique des territoires

Plus d'énergies renouvelables, moins d'énergies fossiles émettrices de gaz à effet de serre : tel est le défi auquel les collectivités territoriales sont confrontées aujourd'hui pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. Nous participons, à leurs côtés, au développement de solution de mobilité durable pour les communes (GNV et bioGNV) et soutenons de nombreux projets d'injection de biométhane dans le réseau gaz naturel.  Les collectivités sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à se lancer dans la création de systèmes énergétiques locaux décentralisés basés sur une économie circulaire, à l'instar des projets biométhanes. A la clé ? Une réduction des pollutions, des nuisances et de la consommation des ressources naturelles.

Un gain de compétitivité pour les territoires

Passer à une économie circulaire, cela veut également dire « innover ». Développement de procédés de valorisation des déchets, mise en place de filières de recyclage novatrices, recours aux énergies renouvelables… les actions mises en œuvre au niveau local contribuent à créer de la valeur et à développer économiquement les collectivités. Résultat ? Une image positive et une attractivité renforcée pour vos territoires !

Un marché local de l'emploi consolidé

En rendant les territoires plus attractifs, l'économie circulaire permet d'éviter les délocalisations d'activités. Le développement de la filière biométhane que nous soutenons y participe activement. Les entreprises s'ancrent dans les territoires, à proximité des ressources primaires et secondaires nouvellement identifiées, et embauchent sur place. Un véritable levier pour l'emploi local !

Avancer main dans la main vers une économie circulaire

Qu'il s'agisse de favoriser les circuits économiques courts, de mettre en place des filières de réemploi et de partage de matières, ou d'utiliser la commande publique pour favoriser les acteurs locaux, les moyens pour passer à une économie circulaire sont nombreux ! Mais, dans tous les cas, la règle de base est d'instaurer une vraie coopération entre l'ensemble des parties prenantes. Pour faciliter ce travail en commun, chez GRDF, nous accompagnons au quotidien les collectivités vers une transition énergétique de leur territoire. Que ce soit par le développement des filières biométhane, biométhane carburant (bioGNV), des smart grids, ou encore par le déploiement des compteurs communicants Gazpar. Car, comme le souligne Sandra Lagumina, Directeur général de GRDF de 2013 à 2015, « c'est par les projets locaux, et en travaillant ensemble, que l'on a de vrais facteurs de croissance non délocalisables ».