Nouvelle station GNV à Miramas : le SMED13 fait le plein de gaz carburant !

12 août 2015

La mobilité durable fait un nouveau pas en avant. Tandis que les initiatives se multiplient à travers l’Hexagone, c’est au tour du Syndicat Mixte d’Énergie du Département des Bouches-du-Rhône (SMED13) d’apporter sa pierre à l’édifice. Comment ? En créant une toute nouvelle station gaz naturel véhicule (GNV) sur son site de Miramas.

Un nouveau carburant pour de nouveaux locaux !

Acteur clé de l’énergie dans les Bouches-du-Rhône, le SMED13 a profité de la construction de ses nouveaux locaux dans la ZAC Clésud pour construire une station GNV. Équipée d’un compresseur de 18 Nm3/h et de 9 bouteilles pour stocker le gaz, l’installation alimente aujourd’hui  les 10 véhicules légers du SMED13 en GNV.

GRDF présent de A à Z pour partager son expertise

Du dimensionnement du projet jusqu’ à son inauguration le 26 juin dernier, GRDF a  accompagné le SMED13 dans la création de sa station GNV. « Nous avons  conseillé le SMED13 dans le dimensionnement de la station et l’avons aidé à choisir le compresseur adapté à ses besoins. Nous avons ensuite créé l’extension du réseau de gaz naturel jusqu’à la nouvelle station afin de l’alimenter », explique Michel Bastidon, Expert GNV chez GRDF.

Une station GNV qui devrait faire des petits

À terme, la station gaz carburant de Miramas pourrait ouvrir ses portes à d’autres véhicules et, pourquoi pas, aux flottes des collectivités alentours en attendant qu’elles créent leurs propres stations. Certaines communes, accompagnées par le SMED13 et GRDF, ont d’ores et déjà des projets en cours. Ainsi les communes d’Auriol, de La Destrousse et de Roquevaire ont signé un accord pour construire une station GNV intercommunale qui permettra d’avitailler leurs flottes de véhicules. 

Les entreprises locales (beaucoup de transporteurs) ne sont pas en reste ! Invitées à l’inauguration de la station GNV de Miramas, elles ont témoigné de leur intérêt pour cette solution de mobilité durable aux multiples avantages.

Le GNV, un carburant économique… et écologique !

« Les véhicules fonctionnant au gaz carburant ne demandent pas plus d’entretien que les autres, disposent d’une bonne autonomie et se rechargent rapidement (en 4-5 minutes environ) », rappelle Michel Bastidon. Ajoutons à cela un coût inférieur à la pompe par rapport à l’essence ou au diesel, et le GNV confirme sa compétitivité pour les collectivités et les entreprises. En outre, le gaz carburant présente un véritable atout pour l’environnement : il permet de lutter contre le réchauffement climatique (20 % d’émissions de CO2 en moins par rapport à l'essence) et contre la pollution atmosphérique (très faibles émissions de particules fines et d'oxyde d'azote). Pour conclure, rappelons que rouler au GNV aujourd’hui, c’est rouler au bioGNV demain ! Le biométhane carburant (bioGNV), version 100 % renouvelable du GNV (issu de la fermentation des déchets) est, en plus d’un bilan carbone neutre, doté des mêmes propriétés énergétiques que le GNV. 


Le GNV, une alternative pour la mobilité
Voir la vidéo GNV une alternative lancer la vidéo
Voir la vidéo GNV une alternative lancer la vidéo
Le GNV, une alternative pour la mobilité
Dans le Sud-Ouest, des acteurs du secteur des transports et de la ville se prononcent sur les atouts du GNV
Le GNV, une alternative pour la mobilité
Dans le Sud-Ouest, des acteurs du secteur des transports et de la ville se prononcent sur les atouts du GNV