Vendée : bienvenue à bord du car bioGNV !

20/05/2015

C’est une première en France : depuis le 4 mai, des enfants vendéens vont à l’école dans un car roulant… au bioGNV (biométhane carburant). Et ce n’est que le début d’une expérimentation qui confirme le rôle à jouer de ce carburant alternatif dans la transition énergétique ! Zoom sur cette initiative lancée par le Conseil Départemental de la Vendée et que nous sommes fiers de soutenir aux côtés d’AgriBioMéthane, de SOVETOURS-FNTV, de SCANIA et de la communauté de communes du canton de Mortagne-sur-Sèvre.

Un mois sous le signe du bioGNV

Ça roule pour le bioGNV en Vendée ! De mai à début juin, vous aurez de nombreuses occasions de (re)découvrir ce carburant écologique plein d’avenir :

  • Du 4 au 22 mai : le car roulant au bioGNV prend en charge le transport des scolaires le matin et le soir sur quelques communes vendéennes.
  • Du 25 mai au 4 juin : il assurera quotidiennement la ligne régulière reliant Cholet aux Sables d’Olonne, soit environ 200 km aller-retour !
  • Du 4 au 6 juin : il participera à la 2e édition du « Vendée Électrique Tour » et effectuera, à cette occasion, une liaison entre La Roche-sur-Yon et Fontenay-le-Comte.

Comment le car bio GNV va-t-il être alimenté ?

Cette expérimentation est rendue possible grâce à l’unité de méthanisation AgriBioMéthane de Mortagne-sur-Sèvre : la première dans le Grand Ouest et la quatrième en France à avoir reçu l’autorisation d'injecter son biométhane dans le réseau exploité par GRDF. Deux fois par semaine, l’autocar viendra se ravitailler à la station de remplissage aménagée sur le site. Ce sont donc les 21 000 tonnes de lisiers, de fumiers ou de déchets agro-alimentaires récupérés localement qui permettront de produire le gaz vert alimentant le bus : un bel exemple d’économie circulaire !

Une application du plan « Vendée Énergies Nouvelles »

L’expérimentation d’un car bioGNV s’inscrit dans le plan lancé par le Conseil Départemental de la Vendée pour développer les énergies nouvelles sur le territoire. L’utilisation d’un carburant 100 % renouvelable comme le biométhane est d’autant plus intéressante qu’elle présente de nombreux atouts écologiques (80 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins par rapport à l’essence et au gazole, pas de particules fines nocives pour la santé). La filière bioGNV permet, en outre, de favoriser la création d’emplois au niveau local.

Un contexte favorable au développement des cars alimentés en gaz carburant ?

Avec la libéralisation du transport en car prévue dans le projet de loi Macron, de nombreuses lignes pourraient voir le jour en France. Or, face à la nécessité de lutter contre la pollution atmosphérique, le gaz carburant pourrait représenter une alternative au diesel et à l’essence pour alimenter ces nouveaux cars. Actuellement en plein essor, il y a fort à parier que le GNV et le bioGNV ont de beaux jours devant eux !


À lire aussi :

Vendée : un car scolaire au biométhane
Voir la vidéo car au GNV lancer la vidéo
Voir la vidéo car au GNV lancer la vidéo
Vendée : un car scolaire au biométhane
Un car scolaire de Vendée, véhicule au biométhane, provenant de la fermentation de déchets agro-alimentaires et de fumier assurera une liaison entre Cholet et Les Herbiers dès le 4 mai et jusqu'au 16 juin.
Vendée : un car scolaire au biométhane
Un car scolaire de Vendée, véhicule au biométhane, provenant de la fermentation de déchets agro-alimentaires et de fumier assurera une liaison entre Cholet et Les Herbiers dès le 4 mai et jusqu'au 16 juin.