Convention de l’AFG : quelles perspectives pour le gaz naturel ?

13 mai 2015

« Le gaz naturel s’inscrit pleinement dans les enjeux de la transition énergétique ». Ces mots, ce sont ceux de Sandra Lagumina, Directeur Général de GRDF, lors de la Convention « Bilan et perspectives gazières ». Organisée par l’Association Française du Gaz (AFG) le 18 mars 2015, cette rencontre a permis de réfléchir à la place actuelle du gaz naturel en France et à son avenir dans un monde énergétique en pleine évolution. Retour sur les conclusions d’une journée riche en échanges.

Un contexte de transition énergétique favorable au gaz naturel

Avec une consommation qui augmente de près de 2 % par an, le gaz naturel s’impose à travers le monde. La clé du succès ? « Il apporte des solutions aux problématiques actuelles de lutte contre la pollution et de réduction des émissions de gaz à effet de serre », explique Sandra Lagumina, grand témoin de la Convention de l’AFG.

Et en France aussi, le gaz naturel a de beaux jours devant lui. D’une part, parce qu’avec 80 % de la population qui habite une commune desservie en gaz et 11 millions de clients raccordés, le potentiel de développement est réel. D’autre part, parce qu’il a trouvé sa place dans les débats actuels sur la transition énergétique. Une reconnaissance qui confirme que le gaz naturel est véritablement une énergie d’avenir ! De ça, GRDF en est convaincu et œuvre dès aujourd’hui pour mettre en place les solutions énergétiques de demain.

Des solutions durables pour construire demain avec le gaz naturel

Comme le rappelle Sandra Lagumina lors de cette journée, diverses voies existent pour renforcer la place du gaz dans le mix énergétique :

  • La filière biométhane : depuis 4 ans, chez GRDF, nous co-pilotons avec l’ADEME un groupe de travail pour développer l’injection de ce gaz renouvelable produit à partir de déchets dans le réseau de distribution. Aujourd’hui, les installations et les projets de mise en service se multiplient en France. Une nouvelle étape a même été franchie le 24 mars 2015 avec la création du Comité Biométhane par le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.
  • La mobilité durable au GNV et au bioGNV : nous accompagnons le développement de ces carburants alternatifs aux propriétés écologiques. Ils remportent d’ailleurs un vif succès puisque 2/3 des collectivités de plus de 200 000 habitants ont d’ores et déjà fait le choix du GNV pour leur flotte de bus et de bennes à ordures ! Et ce n’est qu’un début : « Si aujourd’hui, nous avons une puissance distribuée pour le GNV de 0,8 TWh, la cible est de passer à 2 TWh à l’horizon 2020, puis à 5 TWh en 2025 et 14 TWh en 2030 », précise Sandra Lagumina.
  • La maîtrise de la demande en énergie (MDE) à travers, notamment, le déploiement du compteur communicant Gazpar. Ce dernier permettra de rendre l’exploitation de notre réseau plus efficiente et à nos clients de mieux suivre leur consommation.
  • La valorisation de la complémentarité entre les réseaux d’énergies : de notre mobilisation pour le pacte électrique breton, qui vise à lutter contre la pointe électrique de la région, au développement du « Power to Gas », nous œuvrons pour diversifier et décentraliser les solutions énergétiques en couplant gaz et électricité.

Congrès Mondial du Gaz : le prochain rendez-vous de la communauté gazière
La Convention de l’AFG l’a montré : « Il est important que l’industrie gazière puisse se réunir pour échanger sur la place du gaz en ce moment de profonde transformation », rappelle Sandra Lagumina. Ce sera bientôt à nouveau le cas ! Du 1er au 5 juin 2015, l’Union Internationale du Gaz organise la 26e édition du Congrès Mondial du Gaz à Paris. 4 000 participants, venus d’une centaine de pays, se réuniront pour permettre au gaz de jouer pleinement son rôle d’énergie d’avenir.


À lire aussi

GRDF 2030
Voir la vidéo GRDF 2030 lancer la vidéo
Voir la vidéo GRDF 2030 lancer la vidéo
GRDF 2030
GRDF imagine 2030 au regard des grandes évolutions du monde de l'énergie et des solutions énergétiques : biométhane, compteurs communicants, écogénérateurs...
GRDF 2030
GRDF imagine 2030 au regard des grandes évolutions du monde de l'énergie et des solutions énergétiques : biométhane, compteurs communicants, écogénérateurs...