22ème site d'injection de biométhane dans le réseau exploité par GRDF

En 2011, une seule unité de méthanisation injectait du biométhane produit localement dans le réseau exploité par GRDF. En 2016, on en compte déjà 22 !

Site injection biométhane

Le biométhane, un vecteur clé de la transition énergétique ? C'est une réalité !

En 2011, une unité de méthanisation injectait du biométhane. En 2015, ce sont 11 nouveaux sites qui ont été créés marquant le décollage de la filière biométhane. Aujourd’hui, 26 sites injectent en France (tous réseaux confondus). Avec 400 projets en cours, leur nombre va rapidement augmenter. L'ADEME prévoit en 2030, 10 à 15 % du gaz circulant dans le réseau proviendra de la méthanisation ! Zoom sur une «green» odyssée.

Les chiffres-clés

- 22 sites injectent du biométhane dans le réseau exploité par GRDF. 
- Production de 279 GWh* produit/an.

Cela équivaut à la consommation en chauffage, eau chaude et cuisson de près de 23 264 foyers** ou le carburant nécessaire pour faire rouler 1 241 bus***.

L'aventure biométhane à l'horizon 2030

Que ce soit au niveau européen ou national, l'ambition concernant la méthanisation est forte, et les objectifs élevés. L'ADEME estime que 30 TWh* de biométhane pourraient être injectés dans le réseau par 1 400 installations à l'horizon 2030. Cela représenterait l'énergie nécessaire pour chauffer 2 500 000 foyers** et alimenter 55 000 bus***.

*Hypothèse : 8 200 heures de fonctionnement/an
**Consommation moyenne des clients GRDF : 12 MWh/an.
*** Consommation moyenne d'un bus : 225 MWh/an.